ile

Avec le titre comme ça, vous vous dîtes, chouette une île, une histoire dépaysante, un voyage au bout du monde, un peu d'exotisme dans ce monde de brutes...hum, voyage il y aura, mais au bout de l'horreur et du cerveau torturé, quoique génial, de David Vann.

Un père et son fils arrivent en Alaska pour vivre dans une cabane isolée; là, il leur faudra aménager leur espace de vie, trouver de quoi se nourrir, mener une existence dont ils n'ont absolument pas l'habitude. Ce face à face familial va rapidement se transformer en un insoutenable huis-clos, qui personnellement m'a plongée dans un profond malaise. La plume de David Vann est à l'égale de son récit : froide, violente, angoissante, implacable.

Cela donne un roman extrêmement bien mené, tellement crédible qu'on se demande si l'auteur ne raconte pas sa propre histoire. J'ai vérifié, c'est en partie le cas, et je n'en suis pas surprise tant la souffrance est palpable. Il est toujours difficile de dire qu'on a aimé un livre quand, par ailleurs, on a éprouvé tant d'angoisses à le lire. Et pourtant, Sukkwan island est un très bon roman, que je recommande, mais sous certaines conditions seulement : un canapé, un bon feu de cheminée, une couverture toute douce, un chat qui ronronne et un chocolat chaud (amélioré). Si vous le lisez en été, une plage de sable fin et un cocktail coco devraient suffire...

Allez, bisous bisous, coeurs, arc-en-ciel, diamants...licornes...paillettes.

Source: Externe

Avec ce livre, j'ai envie de vous proposer quelque chose d'un peu spécial, puisque nous entrons dans la période des fêtes, et qui vous accompagnera dans votre lecture...ou à offrir !

Il s'agit de Cuillères gourmandes, à tremper dans du lait chaud pour obtenir un savoureux chocolat. 

C'est là que votre imagination entre en jeu, puisque toutes les fantaisies ou presque sont permises. Il vous faut :

  • des cuillères en plastiques, ou mieux en bois si vous en trouvez
  • du chocolat noir, blanc, au lait, on en trouve même maintenant au caramel, praliné...
  • les garnitures : mini chamallow, mini-décos en sucre, coco râpée, perles multicolores...etc

Il suffit de faire fondre le chocolat, de remplir les cuillères et poser les garnitures quand le chocolat a un peu durci. Quand vos cuillères sont froides, faites un bel emballage à l'aide de papier de fleuriste transparent et d'un joli ruban. Le tour est joué !

L'an dernier, j'ai offert ces cuillères dans des mugs personnalisés avec peinture sur porcelaine, comme ça il ne manquait plus que le lait chaud. (GOT power !!)

tasses