rivales

Ce titre vous est inconnu ? normal, Rivales est le premier roman de Fabrice Brunon, mais j'espère sincèrement qu'il ne sera pas le dernier. Ambiance Hitchcockienne, triturage de neurones, nerfs qui vrillent, rien ne sera épargné au pauvre lecteur balloté dans l'univers complexe de Lénor, une violoniste de talent. (étrange choix de prénom d'ailleurs, et puis en vérifiant son origine, je pense avoir mieux compris)

L'auteur nous sert un amuse-bouche macabre qui, s'il nous met en appétit, manque à mes yeux d'aboutissement sur quelques points : le style tout d'abord, avec des phrases alourdies d'images un peu alambiquées, et d'un vocabulaire qui gagnerait à être simplifié. Comme souvent dans les thrillers psychologiques, on peut être amené à deviner certaines choses, ce qui fut mon cas. Cependant, en toute honnêteté, Farbice Brunon a plus d'un tour dans son sac et sait insuffler des rebondissements de dernière minute. Enfin l'histoire pourrait manquer de crédibilité, mais à bien réfléchir cela ajoute encore au côté mystérieux de l'histoire.

Passés ces quelques remarques personnelles, je dois avouer que je me suis délectée de ce roman (me valant une fois de plus des effets secondaires désagréables pour cause de lecture intempestive dans le tram'), qu'il est impossible de refermer une fois commencé.

Gageons que Fabrice Brunon ne tardera pas à se faire connaître, et qu'il nous régalera de nouveau de ses ambiances délicieusement angoissantes.

Source: Externe

Je vous parlais d'amuse-bouche, alors c'est parti pour une recette que j'aime beaucoup faire à mes invités, des Palmiers aux champignons.

Il vous faut :

  • une pâte feuilletée ronde
  • des champignons de Paris 
  • de l'ail et du persil
  • un pot de ricotta

Hacher les champignons, puis les faire revenir dans une poële avec un peu d'ail et du persil, saler et poivrer puis laisser refroidir. Lorsque les champignons sont froids, les mélanger avec la ricotta, puis étaler la préparation obtenue sur la pâte, en prenant soin de couvrir totalement et uniformément.

Rouler l'un des bords de la pâte jusqu'au milieu, en serrant suffisamment, puis rouler l'autre côté. Enrouler la pâte obtenue dans du film transparent, et placer au congélateur une dizaine de minutes. Préchauffer pendant ce temps le four thermostat 6 maximum.

Faire des tranches dans la pâte, de 1 cm d'épaisseur maximum, de façon à obtenir des palmiers. Poser les palmiers sur une plaque recouverte de papier cuisson, et cuire au four jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Bon appétit !

Vous pouvez réaliser cette recette avec d'autres garnitures, comme des poivrons par exemple, ou tout autre ingrédient de votre imagination.