requiem

Celles et ceux qui me connaissent un peu savent que je suis quelqu'un de raisonnable. (on ne rit pas) J'essaie d'être dans le respect des autres, de ne pas céder à la colère (sauf les colères saines) et de ne pas froisser les convictions de chacun. Mes enfants ne disent pas de gros mots, ils mangent 5 fruits et légumes par jour et ne possèdent pas de console de jeu portative. 

Mais bon il faut savoir se lâcher parfois.

Alors toi qui me lis, oui toi, saute dans ta bagnole illico, direction librairie (pas le truc qui commence par A et finit par zon, ça c'est le Mal) ou mieux vas-y en marchant, ça te fera tes 30 min d'exercice physique par jour, Là, tu demandes Requiem à ton libraire, s'il l'a pas, tu lui fous une mandale et tu changes de crèmerie, heuu de librairie. Puis tu t'arrêtes au café du coin et tu lis Requiem en dégustant une bière bien fraîche (pas de vin, Requiem il aime pas ça, et c'est selon moi le principal défaut de ce livre. Ah, et à consommer avec modération bien sûr). Et ne viens pas me dire que tu ne prendras pas plaisir à t'acoquiner quelques heures avec un curé pas cureton pour un sou mais exorciste à ses heures.

Il est temps de vous le confesser : j'ai adoré ce roman (policier mais pas que...) 100% politiquement incorrect, en revanche j'y ai trouvé un peu trop de sexe à mon goût, ce qui rend le personnage vraiment moins crédible (si jamais il l'avait été deux minutes) Vous ne trouverez pas ici une intrigue de folie, mais beaucoup, beaucoup d'humour, même si l'auteur a su garder la dimension tragique et faire passer ses opinions de manière fort explicite. J'ai failli dire que je n'étais pas toujours en accord avec ces opinions, mais finalement je pense que Requiem est un peu la représentation de l'Humain selon Freud : il agit comme le "ça", les pulsions, et Dieu en représente le "sur-moi", la morale, la réflexion...

Ou alors rien à voir, il était bourré quand il l'a écrit.

Je terminerai avec un petit mot au sujet des Editions Lajouanie, dont je suis totalement fan, que ce soit pour leur catalogue ou pour la présentation de leurs ouvrages (quelques extraits à l'intérieur de la couverture, bien plus parlants qu'un résumé souvent spoiler) ou encore et surtout pour ce petit brin d'impertinence et d'engagement.

Oserais-je ?...oui il le faut, il vous faut la recette du dimanche midi, le repas tant attendu entre tata Jacqueline et tonton René, le...le...Rôti aux flageolets !!! héhé. Je me vois dans l'obligation de vous donner le lien d'une recette, parce que personnellement et curieusement je n'en prépare jamais.

Voilà voilà, bon appétit, et si vous avez bien lu mon humble chronique, vous avez saisi avec quoi je recommandais réellement cette lecture.

 

Recette - Rôti de porc flageolets | 750g

750g vous propose la recette "Rôti de porc flageolets" publiée par hellya.

http://www.750g.com