41LUFc7JdDL

Oui oui, je sais, vous allez me dire que ça commence à faire groupie. Mais quand on aime hein...vous connaissez la suite.

Me voilà donc repartie à l'assaut d'un Cetro, avec pour consigne de ne "jamais quitter les lunettes du second degré". Outch, ça annonce la couleur, et fort heureusement pour moi, j'obéis aux consignes...la plupart du temps...

Après lecture, je comprends bien pourquoi il fallait les lunettes, parce que ça tranche, ça coupe, ça gicle, ça fait bobo, mais pas seulement. Dans ce livre, il y a du beau, de l'amour, toute la sensibilité d'un auteur pleinement conscient du cynisme de ce monde, mais qui souhaite ardemment qu'il change. J'y ai retrouvé tout ce qui me plaît chez Cetro, même si le thème en apparence semble très différent de mes autres lectures : sa gouaille, ou comment, telle une collégienne pré-pubère, je m'esclaffe grassement au moindre échange de mondanités entre Pressoir et Moule à gaufres (oui, oui, ce sont des gens). La petite pointe de fantastique, qui m'évoque toujours La ligne verte, et qui vient contrebalancer l'inéluctable, la fatalité, et l'horreur de ce qui vivent les personnages. Enfin l'amour, le vrai, celui qu'on éprouve pour son conjoint, son enfant, ou tout simplement, cet autre chez qui on a senti le Bien, tellement bien écrit par un auteur qui quelques pages plus tôt nous envoyait du "sacs à merde" et autre joyeusetés.

Voilà, une fois de plus je me suis régalée, mon seul bémol concernera le monde dans lequel évolue les personnages, un monde futuriste dans lequel toutes les violences sont admises et filmées, parce qu'il manquait de crédibilité, ne s'harmonisait pas avec d'autres éléments du livre. A mes yeux, un tel monde est possible (ça fait mal de l'écrire), mais aurait sombré dans le chaos.

Si vous aimez le cru, le beau, l'horreur enrobée de miel, si votre âme d'adolescent vibre encore à côté de votre coeur de parent, ce livre est pour vous, tous les livres de Cetro sont pour vous.

Avec Eveil, je pense à une recette complexe, avec de nombreux ingrédients, sucrés, salés, doux et piquants. Je pense donc à un tajine, et cette recette de Tajine aux cinq épices a retenu mon attention. Le tajine, c'est un plat que j'adore, et qui, contrairement à ce que l'on pense, peut tout à fait se préparer dans un simple faitout. Bon appétit !

Recette : Tajine aux cinq épices

Temps de préparation : 30 minutes Temps de cuisson : 180 minutes Ingrédients (pour 6 personnes) : - 500 g de blanc de poulet (ce tajine peut aussi se faire uniquement avec les légumes)- 2 courgettes - 2 aubergines - 2 poivrons rouges oranges- 5 belles (grosses) carottes - 3

http://www.marmiton.org