02 juillet 2017

Dolores

Avant tout, un grand merci à James Osmont pour m'avoir de nouveau fait confiance avec cette lecture en avant-première. Pour ceux qui ne le sauraient pas, Dolores est le dernier tome de la trilogie psychiatrique, après Regis et Sandrine. Il est indispensable de les avoir lus avant de se mettre à la dégustation de Dolores. Regis fut pour moi une grande découverte, une descente en apnée dans un monde sombre et poétique, qui n'appartient qu'à James Osmont. Sandrine était encore plus dérangeante, plus proche, à notre âme défendante.... [Lire la suite]
Posté par Enelye à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mars 2017

Ils étaient cinq

Attention ! Une fois n'est pas coutume, cette chronique s'adresse plutôt aux personnes ayant lu le livre, car je ne peux faire autrement que d'y dévoiler certains éléments qui pourraient perturber la lecture. J'avais grand hâte de découvrir ce thriller, d'abord parce que Sandrine Destombes est une auteure hautement sympathique, très attentionnée envers ses lecteurs, mais surtout parce que j'avais beaucoup apprécié dernièrement son premier roman, La faiseuse d'anges. J'ai tout d'abord ressenti une évolution dans l'écriture de... [Lire la suite]
Posté par Enelye à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2017

Eveil

Oui oui, je sais, vous allez me dire que ça commence à faire groupie. Mais quand on aime hein...vous connaissez la suite. Me voilà donc repartie à l'assaut d'un Cetro, avec pour consigne de ne "jamais quitter les lunettes du second degré". Outch, ça annonce la couleur, et fort heureusement pour moi, j'obéis aux consignes...la plupart du temps... Après lecture, je comprends bien pourquoi il fallait les lunettes, parce que ça tranche, ça coupe, ça gicle, ça fait bobo, mais pas seulement. Dans ce livre, il y a du beau, de l'amour,... [Lire la suite]
Posté par Enelye à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mars 2017

Abîme

Ça fait au moins 4 fois que j'essaie d'écrire cette chronique, et que les mots se refusent à moi. Problème que ne connaît visiblement pas Cetro, j'ai pu le constater de nouveau à la lecture de son dernier roman, Abîme. Je pourrais vous dire que j'ai adoré, que je me suis délectée de la manière dont l'auteur traite le sujet du harcèlement chez les jeunes à travers l'histoire de David. Je pourrais vous dire que l'aspect fantastique en fait un récit très original, qui s'harmonise parfaitement avec des faits criants de vérité. Mais... [Lire la suite]
26 février 2017

Au bout du chemin

  Pour le suivre depuis un moment sur sa page FB, je savais que l'ami Cetro était plutôt à l'aise avec les mots. Je ne peux que vous encourager d'ailleurs à suivre ses posts hilarants, tempétueux et parfois tendres. En revanche, rien ne me préparait à la claque monumentale qui m'attendait Au bout du chemin. Qu'y a t'il au bout du chemin ? Ou plutôt, à la fin de la vie ? Le début nous plonge dans ce qu'aucun de nous n'a envie de voir. Un endroit où l'on attend de mourir, où l'on n'a plus aucune dignité, où personne n'a envie... [Lire la suite]
Posté par Enelye à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 février 2017

Et tu vis encore

Il est des livres qui dérangent, qui vous font comme une démangeaison à l'âme, qui ouvrent une fenêtre dans votre petite vie bien rangée. Et tu vis encore, est de ceux-là.  Derrière la fenêtre, il y a Alice, qui pourrait être ma fille, ma soeur, ma nièce. Et moi, qu'est-ce que j'aurais fait ? En 127 pages, Corinne Martel réussit l'exploit de nous faire passer par toutes les émotions, d'opposer en combat singulier l'amour et les principes, en une galerie de personnages mystérieux qui ont certainement tous leur part d'ombre et... [Lire la suite]
Posté par Enelye à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2016

L'amante d'Etretat

Rappelez-vous, il y a quelque temps je vous parlais de Stanislas Petrosky et de son excellent Requiem , aux non-moins excellentes éditions Lajouanie. Quand je me suis rendue compte que le Sieur Petrosky sévissait aussi à l'atelier Mosésu, ma curiosité m'a menée vers L'amante d'Etretat. J'étais surtout curieuse de savoir si, en dehors de cette écriture très particulière avec Requiem, j'allais apprécier le style de l'auteur. En premier lieu, je vous mets au défi de deviner que les deux ouvrages ont été écrits par la même personne :... [Lire la suite]
Posté par Enelye à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 octobre 2016

Sandrine

  Chers lecteurs, j'espère que vous ne m'en voudrez pas de m'adresser directement à James Osmont pour cette chronique, lui qui m'a fait l'honneur de m'envoyer son deuxième roman, Sandrine, en avant-première. Ce billet ne vous oublie pas pour autant, car j'espère qu'à la lecture vous aurez envie de découvrir Sandrine, ainsi que Regis si ce n'est déjà fait. Cher James, Tout d'abord, je voulais te remercier de ta confiance, j'espère ne pas te décevoir avec cette modeste chronique de mes ressentis à la lecture de Sandrine. Comme... [Lire la suite]
Posté par Enelye à 22:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2016

Ma part de Gaulois

Je l'avoue, c'est au hasard de la rentrée Actes sud que j'ai découvert cet ouvrage, qui n'aurait pas spécialement retenu mon attention en d'autres circonstances. Mais lorsque Magyd Cherfi a commencé à parler de sa Part de Gaulois, avec humour, force et nostalgie en même temps, son livre s'est retrouvé tout en haut de ma PAL (Pile A Lire). Et j'ai bien fait ! Ma part de Gaulois a été une lecture spéciale pour moi,  d'abord parce que j'y ai retrouvé beaucoup de vécu. Même si je ne suis pas fille d'immigrés, j'ai été Magyd,... [Lire la suite]
13 août 2016

La 5ème vague

Me voici en pleine incursion dans le domaine de la dystopie jeunesse, et après plusieurs ouvrages que j'ai trouvés sympathiques mais sans plus, enfin un qui sort du lot ! Première vague : ambiance. Dès les premières pages, on sait qu'il sera question d'extra-terrestres envahisseurs, mais pas du genre à laisser traîner ses rastas dans le sillage de Will Smith (cf Independance day). Le genre mauvais, sinueux, capable de résister même au président des Etats-Unis (et c'est assez rare pour être souligné) Deuxième vague : pas de... [Lire la suite]
Posté par Enelye à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,