02 août 2015

Malevil

Imaginez-vous, assis(e) tranquillement dans votre salon, à lire ces mots peut-être, et là...la fin du monde, celle que l'on redoute, celle qui remet les compteurs à zéro entre la Terre et nous, celle qui qui vous brûle sur votre divan. Cette fin, Robert Merle l'avait imaginée dans les années 70 et à Malevil, l'enfer laissera quelques survivants, qui vont tenter d'exister dans un monde atrocement vide. D'emblée, le thème est porteur, tant cette terreur de fin du monde est ancrée dans notre chair depuis l'âge de pierre, et l'auteur... [Lire la suite]